Le Québec avec Marine – tribune libre de quatre étudiants membres du Parti Québécois

En couverture / Marine Le Pen sur les Plaines d'Abraham, Québec, le 20.03.16

En couverture / Marine Le Pen sur les Plaines d’Abraham, Québec, le 20.03.16

Le site du COMEF réserve un espace pour celles et ceux qui souhaitent contribuer à notre démarche de rapprochement des peuples francophones et à notre souci de préserver la souveraineté des peuples. Alexandre Cormier-Denis, Philippe Plamondon, Karl Payant et Etienne Turgeont-Pelletier, quatre étudiants et membres du Parti Québécois qui avaient souhaité rencontrer et souhaiter la bienvenue à Marine Le Pen dès son arrivée à Montréal le 19.03.16. (la rencontre avait fait parler d’elle un peu partout Rencontre avec Marine Le Pen: les quatre jeunes péquistes … ; Des militants péquistes expliquent leur rencontre avec …)  reviennent ici sur la venue de MLP au Québec, et sur la parole qu’elle a libéré dans le débat public québécois et canadien.

Avec Marine ! Le 19.03.16 Ile de Montréal

Avec Marine ! Le 19.03.16 Ile de Montréal

LE QUÉBEC AVEC MARINE, tribune libre

Lors de son passage au Québec, nous avons accueilli madame Marine Le Pen, le samedi 19 mars 2016.

 

Marine à l'écoute - nous discutons souveraineté, immigration, Etat-nation, démocratie..

Marine à l’écoute – nous discutons souveraineté, immigration, Etat-nation, démocratie..

Malgré ce qui aura pu en être dit, il ne relevait pas du courage que de nous présenter ouvertement aux côtés de celle qui porte sur le plan politique les aspirations de liberté, d’égalité et de fraternité du peuple français. Nous allions – de candeur et de solennité – à la rencontre d’une grande alliée. Lorsque nous avons choisi de nous intéresser à ce qu’il y avait derrière l’image médiatique hideuse du Front National, nous avons découvert une force politique de nature diamétralement opposée aux mensonges qui tiennent lieu de vérité sur certaines tribunes.

Un long entretien très riche sur l'île de Montréal le 19/03/16

Un long entretien très riche sur l’île de Montréal le 19/03/16

Il nous apparaît aujourd’hui évident que le FN fait partie de ces forces en éveil qui se lèvent contre ce que Philippe Murray désigne comme étant l’Empire du Bien. Vous aurez compris l’ironie. Nous ne croyons rien vous apprendre en évoquant que le nouvel ordre social – au mépris des intérêts de la multitude – se consolide par le biais de politiques néolibérales et que ses architectes vénèrent le dieu du marché avec un fanatisme sans réserve. Ce dieu-marché est fallacieusement entendu comme l’expression pure de la véritable rationalité humaine. Et c’est au nom de cette transcendance fantasmée que les peuples sont sacrifiés. Mais ceux qui s’abreuvent de leur sang, de leurs larmes, de leur désespoir, de leur travail et de leur pauvreté, ceux-là ne sont pas des dieux. Ce sont des prédateurs et des tyrans qui usurpent le nom de dieu pour leur propre jouissance. Il est de notre devoir sacré de les combattre sur le plan politique et de démasquer leur imposture sur le plan intellectuel.

 

Ainsi, rencontrer Marine Le Pen n’a donc rien de honteux ou de compromettant. Au contraire. Nous joindre au silence – et par là au mensonge – aurait été une trahison envers l’Histoire, envers la Vérité et envers l’authentique amitié des peuples.

pixel

Instantané MLP Philippe Plamondon - Ile de Montréal, 19/03/2016

Instantané MLP Philippe Plamondon – Ile de Montréal, 19/03/2016

Nous nous désolons sans doute autant que vous de l’ambiance de notre époque. Nous sommes affligés de voir que nombreux sont nos frères et nos sœurs qui – séduits par ce faux dieu – réclament leur assujettissement économique au nom de la raison et adorent leur dépossession politique au nom de l’amour. Ils cherchent leur salut plus profondément encore dans la source de leur misère. Le passage de madame Le Pen au Québec aura permis à beaucoup de comprendre qu’il n’est pas de vice – ni déraison, ni haine – à parler de nos chaînes néolibérales. Et pour cela, nous lui en sommes reconnaissants.

 

À cet effet, l’entrevue que madame Le Pen a accordé à Radio-Canada aura achevé de discréditer ses critiques. Il suffit de regarder pour comprendre. Nous vous en recommandons le visionnement (http://ici.radio-canada.ca/audio-video/media-7464448/entrevue-danne-marie-dussault-avec-marine-le-pen-a-2460). Au Québec, cette entrevue aura été importante pour le débat public – au moins pour un moment. Elle a libéré la parole en exposant en pleine lumière la vacuité intellectuelle et morale du mondialisme et de ses militants.

 

Malgré la couverture médiatique qui semble prévaloir en France, nous pouvons vous affirmer que madame Le Pen a trouvé une grande sympathie au Québec. De nombreux Québécois ont été surpris de voir qu’au-delà de la propagande, ils se reconnaissaient dans le discours d’une femme qui, sans excuse, affronte le réel avec des mots francs et lucides. Ne l’auront traitée en pestiférée que les chantres inconditionnels du fédéralisme canadien et ceux qui ne savent de la vertu que des slogans creux. Par bonheur, leur auditoire n’est pas à la mesure de leur tribune médiatique, de leur véhémence et de leur ignorance.

 

Il y a tant à dire sur les causes qui nous rassemblent. Sachez simplement qu’il y a des résistants au Québec et qu’ils partagent leurs forces et leurs espoirs avec le peuple français ainsi qu’avec les patriotes de toutes les nations.

 

 

Alexandre Cormier-Denis, Bachelier en Histoire à l’Université du Québec à Montréal, membre du Parti Québécois

Karl Payant, Bachelier en Science Politique à l’Université du Québec à Montréal, membre du Parti Québécois

Philippe Plamondon, Doctorant en Science des Religions à l’Université du Québec à Montréal, membre du Parti Québécois

Etienne Turgeon Pelletier, Maîtrisard en Géographie à l’Université de Montréal, membre du Parti Québécois

En couverture / Marine Le Pen sur les Plaines d'Abraham, Québec, le 20.03.16

Couverture : Marine Le Pen sur les Plaines d’Abraham, Québec, le 20.03.16

Une réflexion au sujet de « Le Québec avec Marine – tribune libre de quatre étudiants membres du Parti Québécois »

  1. Je suis de ceux et celles qui ont eu honte de la “journaliste” Anne-Marie Dussault lors de son entrevue avec Marine Le Pen. Ce qui m’a poussée à me renseigner au sujet de cette politicienne, et à l’appréciée de plus en plus. J’aimerais bien avoir une Marine Le Pen au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *