PROPOSITION 8. Rétablir la concorde dans l’archipel français de Wallis et de Futuna

PROPOSITION 8. Rétablir la concorde entre les archipels de Wallis et de Futuna, dans la collectivité française du Pacifique. Une politique de rééquilibrage territorial doit y être menée afin de dissiper les tensions locales. Il faudra encourager l’implantation à Futuna d’un tribunal de droit local, d’un lycée agricole. L’Etat doit se réengager pour désenclaver Futuna en modernisant son port, son hôpital et ses routes ; pour accompagner la collectivité locale dans la pêche hauturière.