Nos propositions pour que rayonne la France

Brochure téléchargeable : Nos propositions pour que rayonne la France

 

Logo 2

AVRIL 2016

Depuis son lancement le 23 juin 2015, le Collectif Mer et Francophonie compte parmi ses missions l’exploration d’horizons politiques nouveaux au service notamment du projet présidentiel patriote de Marine Le Pen.

Il s’est agi pour nous, dans cette premier livret, de rendre compte des dispositions, qu’un gouvernement au service d’une France souveraine serait capable de prendre dès le début de la mandature. C’est d’une politique des intérêts nationaux dont il est avant tout question ici.

L’enjeu était ici d’ordonner une doctrine moderne et cohérente au service de la puissance et de l’influence d’une France souveraine dans le monde, assumant son identité dans un esprit de coopération, de contrat politique entre nations libres et souveraines. Trois directions et 17 propositions concrètes qui seront autant d’instruments pour faire rayonner la puissance culturelle, la puissance maritime, la puissance diplomatique d’une France souveraine.

Mais comment présenter nos propositions sans mentionner comment elles ont été formulées, d’« où » elles viennent ? D’un collectif qui est désormais une ONG – qui dispose des capacités et de la crédibilité d’une association à vocation internationale pour mener des projets de terrain. Depuis près d’un an, l’équipe du COMEF a voyagé, nourri un site sérieux (et désormais bien référencé, www.collectifmeretfrancophonie.fr ) rencontré et réuni autour de ses déclaration (la Charte « Bien chez soi », à destination du Sud francophone) des acteurs de terrain, des entrepreneurs, associatifs, anciens ministres… A force de provoquer les rencontres (le Forum Mondial de la Francophonie, en juillet 1015 ; les rencontres publiques avec le réseau GIFA d’entrepreneures françaises et africaines, dont le COMEF est désormais ami), d’arpenter les conférences, d’en animer (dernièrement à l’IEP Paris en janvier 2016), de chercher le dialogue avec des spécialistes, le COMEF tissé un réseau solide.

Un réseau qui nous permet de nous informer, de partager nos positions, de nous faire entendre. Un réseau qui s’étend aujourd’hui du Canada francophone au « Bénin profond » de M. Cyrille DJOWAMON, économiste et ingénieur agronome béninois, le plus récent partenaire de notre structure, qui vit et travaille dans cette région rurale éloignée des côtes. Son ONG s’occupe de développement agricole.

Cette brochure, qui expose les convictions et le travail du COMEF est aussi le fruit de ces rencontres. Ces propositions ont un excellent écho auprès de nos partenaires, qui attendent de voir à nouveau la France porter sa voix propre dans les affaires du monde.

Par Loup VIALLET et l’équipe du Collectif Mer et Francophonie,
Gwenael BLANCHOAlex FREDERIKSENOriane PAMPOUILLE …