Jeux de l’Océan indien : les jeunes de Mayotte privés de drapeau tricolore !

Jeux de l’Océan indien : les jeunes de Mayotte privés de drapeau tricolore !

000_Par2481972_0

Communiqué de presse de Loup Viallet, Président du COMEF

Aide au développement et surendettement

Le 27 Juillet à 23h00, la chaine Outre-mer 1ère nous apprenait que Mayotte ne participerait pas aux jeux des jeunes de l’Océan Indien avec le drapeau français tricolore. Une manière de nier symboliquement l’appartenance de l’île de Mayotte à la France. Cette humiliation a provoqué un grand émoi dans ce 101e département français, tant parmi la population que chez les élus du territoire.

Il faut dire, que l’inattention scandaleuse des gouvernements successifs pour ce territoire, que l’on a laissé dans un état de quasi guerre civile, ne pouvait pas laisser présager de nouvelles plus encourageantes. Il s’agit non seulement d’une insulte faite à Mayotte, mais aussi à toute la France et aux Français qui voient de jeunes compatriotes contraints de ne pouvoir arborer leurs couleurs nationales dans cette compétition régionale d’ampleur.

De tels jeux sont faits pour défendre et représenter son pays : il est temps de montrer la plus grande fermeté face à ces provocations qui affaiblissent la France et la République, à travers sa jeunesse et parmi ses symboles les plus puissants.

cropped-LOGOcomef-1.jpg

Sur le même sujet, lire aussi :

(Extrait)

“Les Mahorais subissent une submersion migratoire qui les déclasse sur leur propre territoire. Mamoudzou traverse une catastrophe sanitaire, sociale ; elle n’a pas profité de son statut de chef lieu du nouveau département de Mayotte en devenant en quelques années la première maternité française et européenne mais aussi la première maternité des Comores et de la sous-région. 70% des naissances qui y sont enregistrées sont celles de clandestins attirés par le système de santé de l’archipel et désireux de faire bénéficier leurs enfants de la nationalité française, ouverte par un droit du sol obsolète. Comment le gouvernement français pourrait-il lutter Outre-Mer contre une immigration massive qu’il encourage partout sur le territoire de la République ? Il y a deux ans à peine, en mai 2014, une ordonnance étendait encore à Mayotte les dispositions du code d’entrée et de séjour des étrangers.

Une politique patriote anti-relégation à Mayotte et sur les mers de France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *