Discours de concorde du COMEF pour l’hommage panafricain à Ben Soumahoro

Discours de concorde du COMEF pour l’hommage panafricain à Ben Soumahoro.

C’est avec gravité que l’ONG COMEF a répondu à l’invitation de l’Union des Réfugiés Ivoiriens de France qui, associée à des structures congolaises et ouest africaines conviaient notre organisation à participer à hommage panafricain en mémoire d’un personnage rassembleur, reconnu en Côte d’Ivoire et dans toute l’Afrique francophone pour son travail et son engagement.

 Mamadou Ben Soumahoro dit le « Waraba » (Le Lion), ancien député de la Nation, était un éminent journaliste ivoirien, connu pour son émission « Le Fauteuil Blanc » où sa rigueur et son ton critique et exigeant dérangèrent plus d’un invité.

Le COMEF a pu rappeler lors de son intervention, son opposition à l’ingérence néocoloniale, aux atteintes à la souveraineté et à la liberté des peuples et a souhaité promouvoir, lors de cette hommage d’un grand défenseur de la liberté d’expression et du droit des peuples à disposer d’eux mêmes, une vision pacifiée des relations franco-africaines fondée sur un développement coprofitable.

Ceux qui pratiquent l’ingérence néocoloniale sous ses formes commerciale ou militaire se sont alliés contre les intérêts et volontés du peuple français et du peuple ivoirien, il était nécessaire de l’affirmer. Par son discours de concorde, le COMEF, première ONG souverainiste de France, s’est fait un devoir de le rappeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *