Contrats bleus : l’Etat doit tenir ses engagements ! Par l’eurodéputé Sylvie GODDYN

Bruxelles, le 1er mars 2016.

Les contrats bleus, lancés depuis 2008 en France, devaient aider les pêcheurs en compensant leur perte de chiffre d’affaires. Les contrats bleus incitaient financièrement les pêcheurs à mettre en œuvre des mesures environnementales, telles que l’amélioration de la sélectivité, la  collecte des déchets ou celle de données scientifiques. À l’origine, ces contrats devaient donc leur assurer une source de revenus complémentaires.

Mais l’État n’a pas tenu ses engagements. Le solde des comptes du Fonds européen pour la pêche, payé fin 2015, est à la fois tardif, puisqu’il couvre la période allant de 2008 à 2013, et inégal, puisque certaines structures ne sont payées que sur 2010 et 2011. Pire encore, les aides invalidées ou contestées ont été déduites des indemnités versées.

Il s’agit d’un véritable scandale, puisque certains pêcheurs sont perdants, alors que les contrats bleus visaient en principe à les aider ! Il serait donc temps que le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer réexamine avec équité ce dispositif.

Sylvie GODDYN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *